Autour du toit | le 3 juillet 2020

And the winner is ? Les Toits professionnels, of course !

De nos jours, « l’espace au sol » se révèle presque saturé. Le « bas est pris », alors pourquoi ne pas passer « par le haut », les toits !

L’idée n’est pas de réfléchir démesuré, mais intelligemment. Il est temps d’appréhender de nouveaux usages sur ces espaces en devenir.

Les toits ne seraient-ils pas une véritable opportunité pour « vivre mieux » et désengorger « le bas ». Les toits ne seraient-ils pas une aubaine, un potentiel de projets immense pour de nouvelles activités ?

Il n’y a qu’à voir comment sont déjà utilisés les toits dans cette optique au sein des villes. Il ne s’agit plus de penser ces espaces comme de simples lieux fonctionnels mais comme de véritables espaces de vie.

Et si l’on regarde du côté des toits professionnels plus précisément, là encore le toit est plébiscité. Nous ne sommes plus dans une logique de préservation ou de possession, mais dans une logique d’usage, d’utilité, d’efficience.

Le toit professionnel, au-delà de sa fonction d’étanchéité à l’eau ou de protection, est un outil de performance qui se gère.
Aujourd’hui le toit autorise et propose de multiples usages : circulation, apport de solutions de sécurité incendie, apport de lumière, production d’énergie, production d’aliments (ruchers, fermes urbaines…), promotion d’une image écologique avec des espaces végétalisés, création d’espaces de distraction et de réception (rooftops), de show-room, de lieux de stockage, d’espaces de travail,…

Et dans ce domaine comme dans tous les autres (mobilités, communication, informatique, distribution…), les usages évoluent tous les jours et nécessitent qu’on s’y adapte.

Prenons l’exemple de l’événementiel Viparis qui a ouvert en juin dernier, un restaurant en rooftop et la plus grande ferme urbaine d’Europe en toiture (14 000 m²) à Paris.

Très affecté par la dernière crise sanitaire, comme tous les acteurs de l’événementiel (baisse de 29% du chiffre d’affaires au premier trimestre 2020 et des centaines de salons différés), le site parisien mise très fortement sur cette nouvelle approche pour accompagner le redémarrage de son activité.

Plus que jamais, la Compagnie des Toits s’insère aussi dans l’offre d’experts dans les services aux bâtiments et de l’aménagement des toits dont elle audite, sécurise et entretient les installations.

CC

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin